Entretien avec Claude-Henri Bonnet, directeur de l’Opéra de Toulon

 
 

Opéra de Toulon

Dans cet entretien, Claude-Henri Bonnet vous invite à passer derrière le rideau et à découvrir les coulisses de l’organisation de l’Opéra de Toulon, devenu Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) en 2004.

 

 

1-    Quelles sont les caractéristiques d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) ?

Un EPCC est subventionné à quasiment 100%. Dans un EPCC, c’est le Directeur Général qui a toutes les responsabilités (financière, pénale, personnelle, etc) et non le Président. Le Directeur Général est aidé par un comité de gestion.

 Sur le plan artistique, c’est le Directeur Général qui est porteur du projet artistique dans un EPCC.

 2-    Plus spécifiquement, quel est le fonctionnement de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée, qui est un EPCC ?

 Jusqu’en 2002, l’Opéra de Toulon était géré sur le mode de la délégation de service public (affermage). C’est le dernier Opéra français à avoir été géré de cette manière. A partir de 2003, la gestion et l’entretien du monument ont été confiés à la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée. En début d’année 2004, l’Opéra est devenu un EPCC présidé par Robert Cavanna et placé sous ma direction.

Venons-en au personnel de l’Opéra. L’Opéra Toulon Provence Méditerranée compte 11 corps de métiers. Il emploie 260 personnes, dont 200 permanents et 60 saisonniers qui travaillent 9 mois sur 12. Parmi ces 260 personnes, 230 ont un contrat de droit privé et 30 font partie de la fonction publique. Les 30 personnes issues de la fonction publique sont en réalité des personnes mises à disposition de l’Opéra par la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) ; c’est l’Opéra qui les rémunère.

Quant au financement de l’Opéra, il est assuré à 88% par des subventions de la CA (TPM) et du Conseil Général du Var, les 12% restants correspondant aux recettes de billetterie. La répartition de TPM et du CG du Var dans l’apport de subventions se fait de la manière suivante :

  •  80% des subventions sont apportées par TPM ;
  • 20% des subventions sont apportées par le CG83. La part du CG est néanmoins en baisse.

 Du point de vue de la gouvernance, un comité de gestion aide le Directeur Général. Il est composé du :

  • Directeur Général de l’Opéra ;
  • Président de l’Opéra ;
  • Directeur administratif et financier de l’Opéra ;
  • Directeur adjoint de l’Opéra ;
  • Directeur Général des Services de la Communauté d’Agglomération (TPM) ;
  • Deux Directeurs Généraux Adjoints de la Communauté d’Agglomération, qui sont contrôleurs ;
  • Agent comptable de l’Opéra.

 3-    Quel est l’organigramme de l’Opéra de Toulon ? Comment l’expliquez-vous ?

Le Directeur Général est en charge de la programmation artistique et du casting. Il est aidé par une assistante artistique, qui négocie les cachets et les modalités pratiques de prestation des artistes avec les imprésarios.

Les services sont organisés au sein de 6 directions :

  • Direction de la musique ;
  • Direction du ballet ;
  • Direction de la production ;
  • Direction des services techniques ;
  • Direction des relations extérieures ;
  • Direction administrative (1 personne).

Le Directeur Général choisit en général, lors de sa prise de poste, son Directeur musical et son Directeur de ballet.

 4-    Pouvez-vous me décrire le paysage des Opéras en France ?

 Il y a en France 24 Opéras, dont 15 sont des boîtes de production qui possèdent tous les corps de métiers, 5 sont des boîtes de production qui n’ont pas de corps de métiers et font donc appel à des contractuels (exemple : Opéra de Lille, qui est un EPCC), et 4 ne sont pas des boîtes de production.

Peu d’Opéras ont choisi la forme juridique de l’EPCC. La plupart sont en régie autonome (ex : Opéra de Bordeaux) ou en régie directe (ex : Opéra de Nice).

 5-    Quelle est la politique tarifaire de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée ?

 L’Opéra de Toulon fait partie des deux opéras les moins chers de France. Il offre des possibilités d’abonnements et de paiement en 4 fois sans frais. 1/3 des abonnés ont choisi ce dernier mode de paiement.

 6-    Quelle sont vos axes stratégiques de développement de l’Opéra de Toulon ?

 L’Opéra se sent un rôle important à jouer dans le développement culturel de la population, c’est notamment pourquoi il mène une politique tarifaire avantageuse. Dans ce même objectif, l’Opéra a revu ses modalités d’abonnement pour ouvrir ses spectacles à un public plus large. En effet, avant 2004, 3000 personnes achetaient 92% des places de spectacles donnés à l’Opéra et environ 17 spectacles étaient représentés. Pour ouvrir les portes de l’Opéra à un public plus large, nous avons décidé de représenter moins de spectacles – 9 désormais – mais d’en donner plus de représentations, pour permettre au public non abonné de s’y rendre.

La démocratisation de l’Opéra est, je pense, réussie. Nous avons par exemple monté un partenariat avec 3 associations, dont Films Harmonia qui monte des spectacles autour de films muets et Fantaisies Toulonnaises qui monte des spectacles de cabaret.

 7-    Peut-on revenir brièvement sur votre parcours, M. Bonnet ?

 Oui. J’ai été régisseur de la musique à l’Opéra de Lyon, puis délégué général de ce même Opéra. J’ai ensuite été conseiller de la programmation à l’Opéra de Paris, puis gérant et créateur de la filiale française d’IMG production (groupe international artistique Mac Cormac). J’ai par ailleurs été chargé de mission auprès de la maison de la culture de Grenoble pour y créer un pôle musical. J’ai enfin pris la direction du Festival de musique classique de Toulon puis la Direction Générale de l’Opéra de Toulon en 2004.

Lien utile : http://www.operadetoulon.fr/

Propos recueillis par Anne-Céline Imbaud

Publicités
Cet article, publié dans Politiques culturelles, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s