Cergy-Pontoise et l’autre « projet Louvre »

Maquette du projet Louvre Lens

Après le projet Louvre-Lens, qui illustre bien les politiques de valorisation des territoires par les institutions culturelles, un nouveau « projet  Louvre » emblématique est en train d’émerger.  La communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), dirigée par Jean-Christophe Baudouin, prépare en effet  la  venue prochaine  du  Centre  national  de  conservation,  de  restauration  et  de  recherche  du  patrimoine (CNC2RP) lancé par le Louvre et le Ministère de la Culture.

Le site de Neuville-sur-Oise

Il fait suite à une mise en concurrence remportée par la CACP pour l’accueil des réserves de 7 grands musées nationaux à l’horizon 2014 sur le site de Neuville-sur-Oise.

Sur un territoire qui profite déjà, avec l’Axe majeur dessiné par Dani Karavan, d’une des réalisations les plus significatives en matière de Land Art dans le paysage français, ce projet préfigure sans doute une nouvelle configuration pour la politique culturelle communautaire.

Le CNC2RP devrait être un établissement polyvalent destiné à abriter les œuvres actuellement entreposées dans  les  réserves  de  plusieurs  musées  situées  le  long  de  la  Seine  et  soumises  au  risque d’inondation,  dont  Le  Louvre, le musée  d’Orsay,  le musée  des Arts  Décoratifs,  l’Orangerie, le musée  du  quai  Branly,  le  musée  Picasso,  les  Beaux-Arts,  le  Centre  Pompidou,  le  Mobilier National et le Fonds d’Art Contemporain. Outre les réserves, le projet regroupera les laboratoires,  le  C2RMF  (centre  de  recherche  et  de  restauration  des  musées  de  France),  le LRMH  (laboratoire  de  recherche  des  monuments  historiques)  et  des services spécialisés  dans  la conservation  et  la  restauration  des  biens  culturels – ateliers  de  restauration et établissements de formation des restaurateurs. Ce volet n’a pas été conçu sans contestation du côté des chercheurs.

Le Ministère de la Culture a souhaité que le CNC2RP soit ouvert sur son environnement et accessible au public spécialisé (chercheurs, étudiants, commissaires des expositions) et au grand public grâce à un centre de médiation/valorisation. Il  sera  construit  sous  maîtrise  d’ouvrage  d’Etat,  avec  l’appui  opérationnel  du  Louvre,  dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). Néanmoins, par sa taille et sa complexité, ce projet comprend plusieurs sous-projets qui font appel à l’implication de la CACP. Le  pôle  de  médiation,  dont  la  maîtrise  d’ouvrage  sera  assurée  par  les  collectivités  territoriales, comprendra ainsi un centre de convention et un lieu d’exposition pour la mise en valeur des métiers de la conservation  et  de  la  restauration  des  œuvres,  en  prenant  appui  notamment  sur  les  techniques  du numérique.  Le coût estimatif en est de 30 M€, dont 10 M€ seront apportés par la Région et 10 M€ par le Conseil général du Val d’Oise.

De  nombreuses  collaborations  entre  les  laboratoires  du  C2RMF,  du  LRMH, du  CRCC,  ceux  de l’Université  de  Cergy-Pontoise et  les  écoles  d’ingénieurs  et  l’ESSEC,  sont  à  créer  dans trois  domaine majeurs : le pôle matériaux, le pôle numérique et le « management culturel » avec la création d’une chaire par l’ESSEC. Les laboratoires de Cergy-Pontoise offrent un potentiel de recherche et de formation à partir desquels le projet de recherche scientifique du CNC2RP devrait s’élaborer. Le site pourrait également accueillir les formations à la restauration de l’Institut national du patrimoine. Ces implantations se feraient alors sur la base d’un projet universitaire en lien avec les formations de l’Université de Cergy-Pontoise et avec le potentiel offert par le CNC2RP (œuvres, ateliers de restauration, laboratoires de recherche).

Parallèlement à l’implantation du Centre, la CACP propose également d’aménager un parc d’activités sur des terrains situés au Sud du site de Neuville, afin d’accueillir les entreprises fournisseurs et prestataires du Centre, ainsi qu’une cité des métiers d’art. L’implantation  du  CNC2RP  nécessite bien évidemment  que  la  CACP  intervienne  en  tant  qu’aménageur  pour  apporter  les réseaux et équipements nécessaires. Le Centre devra ainsi s’intégrer dans un schéma global d’aménagement de Neuville revisité pour la cause.

Parallèlement  à  ce projet  exemplaire,   la  politique  culturelle  de  la  Communauté d’agglomération  s’attache  actuellement  à  favoriser  l’égalité  de  l’accès  à  la  culture,  selon  une ligne désormais classique dans ce domaine. Ses actions reposent sur deux principaux leviers :

–          la  gestion  des  équipements  de  compétence  communautaire :  le  Conservatoire  à Rayonnement Régional (CRR) ; la Bibliothèque d’Etude et d’Information (BEI).

–         une politique de soutien aux théâtres, festivals et projets structurants.

Les  contraintes  budgétaires  actuelles  pèsent  sur  ce  dernier  levier,  le  soutien  au  festival Musiques Actuelles (450 000 euros par an) ayant par exemple été supprimé en 2010. Par ailleurs,  la  programmation  des  théâtres  subventionnés  se  fait  de  façon  très  autonome  – par rapport à une ligne communautaire encore à définir sur ce plan. Il apparaît cependant évident que la masse critique pour une politique culturelle plus ambitieuse sera atteinte à terme grâce au « projet Louvre ». Le pôle de médiation constitué du centre  de  convention  et  d’un  lieu  d’exposition  pourra  en  effet  devenir  le  support  d’un  projet culturel  d’introduction  aux  musées  et  aux  œuvres. Le  projet pourra d’autre part s’appuyer à la fois sur la démarche professionnelle des musées et sur les moyens culturels et éducatifs de la CACP et du CG95. De  façon  générale,  il  sera  sans  doute  nécessaire  de  reconfigurer  l’ensemble  des  priorités  de l’action  culturelle  de  l’agglomération  au  regard  de  ce  changement  de  barycentre.  La  période 2014/2015 apparaît ainsi doublement charnière pour le rapport du territoire de l’agglomération à la culture.

Publicités
Cet article, publié dans Politiques culturelles, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s