Archives mensuelles : septembre 2010

Entrez dans la danse!

Petit agenda à l’usage des E.A.T. (Elèves Administrateurs en Tournée) A Strasbourg, le Maillon et Pôle Sud invitent à la découverte d’artistes contemporains. Au cours des périodes de formation de la promotion R. Schuman, plusieurs spectacles de danse ou performances … Lire la suite

Publié dans Actualités et événements, Danse, Réservations spectacles | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Saint-Etienne : de la clincaillerie au design !

Les « Schumans » venus assister aux 15èmes assises de l’Afigèse vous le diront : Saint Etienne ne laisse pas facilement entrevoir ses charmes… et pourtant, l’agglomération stéphanoise se revendique aujourd’hui comme le fer de lance du design en France !

Publié dans Carnet de voyages | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cergy-Pontoise et l’autre « projet Louvre »

Après le projet Louvre-Lens, qui illustre bien les politiques de valorisation des territoires par les institutions culturelles, un nouveau « projet  Louvre » emblématique est en train d’émerger.  La communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), dirigée par Jean-Christophe Baudouin, prépare en effet  la  … Lire la suite

Publié dans Politiques culturelles | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Entretien avec Claude-Henri Bonnet, directeur de l’Opéra de Toulon

    Opéra de Toulon Dans cet entretien, Claude-Henri Bonnet vous invite à passer derrière le rideau et à découvrir les coulisses de l’organisation de l’Opéra de Toulon, devenu Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) en 2004.

Publié dans Politiques culturelles | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Centre Pompidou-Metz, un projet culturel au service de l’aménagement urbain

Les lecteurs assidus du rapport Keller connaissent toutes les difficultés d’aménager les abords des gares. Espaces en reconversion, multiplicité des acteurs, cicatrice urbaine à atténuer sont autant d’obstacles à l’aménagement des anciens espaces ferroviaires. La construction du Centre Pompidou-Metz (CPM) dans le quartier de l’Amphithéâtre, à proximité de la gare de Metz, répond à ce défi. Cet ambitieux projet urbanistique articule en effet projet culturel et aménagement urbain.
L’aménagement d’un quartier
Le quartier de l’Amphithéâtre se situe en lisère du centre ville, à l’arrière de la gare. Cette friche de 50 ha comprenait l’ancienne foire-exposition, la gare de marchandise et des terrains militaires. Grâce aux aménités de cet espace, notamment en termes d’accessibilité, le pari est de créer un nouveau lieu de vie associant activités ludiques, culturelles, économiques et résidentielles. Un palais omnisport de 20 000 m², Les Arènes, conçu par Chemetov et Huidobro en 2001 annonçait le début du projet urbain. Un parc urbain de 20 ha, nommé le parc de la Seille, fut ensuite livré l’année suivante. Presque une décennie plus tard, le CPM est inauguré. Une médiathèque devrait même être construite à proximité. Le programme de ZAC combine les fonctions en accueillant des commerces, des bureaux et principalement des logements.
Le projet urbain se dessine à partir d’une rue courbe Nord-Sud. Or, pour que l’articulation autour de cet axe réussisse, le parvis du CPM est déterminant. Le musée constitue en effet une porte d’ouverte, un carrefour entre le centre-ville et ce nouveau quartier. L’objectif urbanistique est donc de créer un évènement architectural et d’apporter un élément fort d’animation de ce nouveau quartier.

Une architecture audacieuse ouverte sur la ville
Champignon ou chapeau chinois, quelle que soit sa dénomination, le bâtiment de Shigeru Ban surprend. Pas seulement par l’audace de son architecte mais plutôt par son intégration à la ville. La vaste structure modulaire tendue à partir d’une flèche centrale, composée de modules hexagonaux couverte d’une membrane en fibre de verre translucide, ressort d’abord du paysage urbain. Trois galeries se superposent et se croisent sous cette grande couverture. Les extrémités traversent ce chapeau et dégagent de grandes fenêtres panoramiques laissant voir l’extérieur. Chaque fenêtre est un tableau vivant de la ville : la pointe de la cathédrale messine, le quartier allemand et sa gare Guillaume II… L’architecture y paraît ainsi ouverte, pliante, dépliante. Elle symbolise la flexibilité spatiale dans ce quartier en construction.

Une vitrine de l’agglomération messine
Au-delà de l’aménagement d’un quartier, le projet CPM s’intègre dans un territoire plus vaste. Alain Seban, le Président du Centre Pompidou, souligne que « ce qui nous motive avant tout, c’est de nous inscrire en profondeur dans le tissu local, pour que le CPM soit le moteur d’une redynamisation de Metz et de sa région, une région qui a traversé bien des épreuves et qui mise aujourd’hui sur la culture pour porter un nouvel élan. » L’enjeu est bien de faire de Metz et de son agglomération un centre culturel autour d’un arc nord ouvert à la fois sur le Benelux et l’Allemagne.
Le Centre Pompidou-Metz bénéficie par ailleurs de la proximité du public, notamment parisien, permise par le TGV. Or, pour attirer son public, le CPM se veut « un musée en mouvement », un grand centre d’informations, d’expositions, de recherches et d’initiatives. Il ne se présente pas comme un musée puisqu’il ne détient aucune collection permanente. La grande qualité de l’exposition inaugurale « Chef d’œuvre ? » illustre déjà le succès de cette volonté.

Symbole des ambitions culturelles de Metz, le CPM est un pari. Les alentours de l’édifice demeurent en friche. La capacité de proposer des expositions attractives reste à démontrer. Pour autant, la silhouette du bâtiment donne déjà un nouveau visage à la ville. On peut donc gager que le blanc chapeau chinois deviendra vite l’emblème d’une cité redynamisée.

Lire la suite

Publié dans Politiques culturelles | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

L’abbatiale de Conques : de l’art roman aux vitraux de Soulages

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, au nord de Rodez, dans l’Aveyron, l’église abbatiale de Conques est un monument majeur du patrimoine architectural médiéval qui abrite sous ses voûtes séculaires un trésor de sculptures romanes. L’abbaye et le pont … Lire la suite

Publié dans Carnet de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Protégé : Pour prolonger la découverte de l’Or du Rhin … en attendant la Walkyrie.

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Publié dans Le Ring - Wagner, Non classé